Processus créatif : De la peinture au dessin




Bonjour  à tous

Vous etes peut-être étonné par le titre et je vais vous expliquer ma démarche.

J'ai une grande admiration pour certains peintres, comme vous sûrement, et j'aime également dessiner.

Il y a plus d'un an, sur instagram, Céline et moi-même avons lancé un petit challenge : #lesdessinsdumatin (chaque jour un dessin). Ce challenge est en pause actuellement, mais nous le reprendrons plus tard.

Ce qui m'a amené, au fil des jours, à revoir certaines oeuvres de Peintres pour me les réapproprier à ma façon ! Il ne s'agit pas de recopier exactement, non ! J'observe le tableau, je note le sujet principal et quelques éléments le mettant en valeur (selon moi).

Je dessine le sujet dans sa position - sans copier - j'ajoute les éléments choisis pour la mise en scène et je laisse parler MON imagination !

Ne voyez pas, par cette initiative, un quelconque sentiment de supériorité, bien au contraire ; mais ce procédé à un énorme avantage créatif : 

"il permet de bien regarder l'oeuvre en question, noter les détails (lumière, forme, mise en scène) pour ensuite, à partir de ces bases, travailler son imagination, avec juste un feutre ou un crayon !"

Ainsi je me suis amusée avec quelques oeuvres de Manet, Gauguin et autres.

Voici un aperçu ci-dessous.

Tout d'abord Manet et le fameux déjeuner sur l'herbe.
Je me suis lachée avec des collages appropriés à la nudité de la dame et j'ai volontairement exclu le monsieur !



Un autre Manet et ma "distorsion" créative :


Allons voir du côté de chez Vermeer (là les dames sont habillées !)

Pour le premier tableau, j'ai flashé sur l'immense chapeau pour en faire l'élément visuel principal.


 
Concernant le deuxième, j'ai axé le dessin sur le vêtement.




Allons voir du côté de chez Gauguin et ses vahines alanguies.

Là j'ai retravaillé les tissus du lit à ma façon.



Ci-dessous,j'ai delibéremment supprimé l'autre dame.



Je termine avec des deux tableaux ou la coiffure intime des sujets est mise en valeur  

Rossetti



Chasseriau



Pour ces deux derniers, j'ai carrément "tatoué" le corps de ces deux belles femmes.

D'une manière générale, j'ai volontairement "oublié" les détails des tableaux pour ne garder qu'un sujet principal.

Qu'en pensez-vous ?
Je vous invite à pratiquer cet exercice, vous progresserez  dans l'observation et le trait (éléments très important dans le processus créatif).

A bientôt





Commentaires